Vin Beaujolais

Edition du 25/12/2018
 

Les Vins Georges Duboeuf

Talent

LES VINS GEORGES DUBOEUF

Toujours au sommet.


C’est une histoire qui a débuté il y a maintenant plus de quatre siècles, époque à laquelle la famille Dubœuf produisait déjà du vin dans le Mâconnais. Georges est très jeune lorsque son oncle et son frère lui transmettent leur passion pour le vin et ses secrets d’élaboration. A peine âgé de 18 ans il abandonne ses études pour s’occuper du domaine familial avec son frère. Avec le dynamisme qui le caractérise, Georges crée en septembre 1964 Les Vins Georges Dubœuf. Date historique puisque c’est le début de son activité de négoce. Il révolutionne les pratiques de l’époque en appliquant les méthodes traditionnelles de ses ancêtres : respect de l’origine et du travail du vigneron, sélection et suivi rigoureux de l’évolution des vins lors des mises en bouteilles et avant tout, recherche d’une grande qualité, conditions et hygiène quasi clinique de la mise en bouteille – défi qu’il prend plaisir à relever chaque année. Parcourant le monde pour faire connaître les vins des vignerons qu’il sélectionne, il devient, de fait, l’ambassadeur de la région. Reconnaissables à leurs étiquettes originales, les vins de Georges rencontrent un franc succès à l’international. C’est le début d’une aventure à l’échelle mondiale qui se confirme dans les années 1980 avec l’arrivée du Beaujolais en Amérique du Nord, en Australie puis au Japon. Dans le prolongement de la tradition familiale, Georges et son épouse Rolande sont rejoints par leur fils Franck. En 1993, Georges ouvre le premier parc dédié à la vigne et au vin : Le Hameau du Vin, tenu aujourd’hui par l’épouse de Franck, Anne. Aujourd’hui alors que l’entreprise Les Vins Georges Dubœuf est toujours gérée par Georges et Franck, c’est la génération suivante, représentée par le petit-fils Adrien, qui rejoint l’aventure familiale.

   

Les Vins Georges Duboeuf

Georges et Franck Duboeuf
208, rue de Lancié
71570 Romanèche-Thorins
Téléphone : 03 85 35 34 20

Email : message@duboeuf.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de PIZAY


Le domaine s’étend sur 75 ha de vignes. Superbe Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2016, élevée pendant douze mois dans six foudres de chêne de 2 500 l, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi avec des parfums de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins bien fondus mais intense, que l’on accorde très bien avec un curry de poulet ou un coq au vin. Le Morgon Château de Pizay 2015, de robe profonde d’un beau grenat, a un nez opulent de fruits rouges (prune, cerise noire), d’un bel équilibre, aux tanins bien mûrs, charnu et classique comme ce Morgon cuvée Grand Cras 2016, sol profond constitué d’alluvions granitiques, un vin qui collectionne les récompenses, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, est classique du millésime, riche et velouté. Le Régnié Château de Pizay 2016, de robe rubis intense, finement bouqueté, de très bonne structure, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins fondus, est corsé en bouche. Excellent Brouilly Château de Saint-Lager 2016, avec ces connotations de cerise et de sous-bois, associant intensité et finesse, de robe soutenue, parfumé en bouche. Le Beaujolais blanc Château de Pizay 2016, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, de couleur jaune d’or, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, marqué par sa fraîcheur en bouche et sa persistance aromatique. Il y a aussi ce Beaujolais Le Grand Vin du Château de Pizay 2014, présenté dans une bouteille magnifique, corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille, de poivre et de cassis. Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème... Vous pourrez déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, pittoresques et découvrir le parcours œnosensoriel sur place avec une découverte des arômes, sensations et seuil de perception sur un parcours ludique et intéressant.

Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d'Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-chateaupizay.com

Cédric CHIGNARD


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 10 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné, a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime, et élève un grand Fleurie comme on devrait en voir plus souvent, c’est-à-dire un vin où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle. Les vendanges sont manuelles, la vinification traditionnelle par grappes entières, et l’élevage se fait en cuves, en foudres ou en fûts. Superbe Fleurie Les Moriers 2016, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il plonge ses racines, qui allie structure et charme, au nez persistant (cassis, fumé...), de robe soutenue et brillante, riche, de bouche intense. Le 2015 est dans la lignée, aux connotations de fruits rouges frais, de violette et d’humus, ample, possédant également un réel potentiel d’évolution. Le 2014 est dense, complexe, de belle charpente, de bouche charnue, où dominent des notes de cassis et de prune. Le 2013, de belle couleur grenat, intense, est corsé, velouté, parfumé, avec des connotations de sous-bois et de mûre. Remarquable Fleurie cuvée Spéciale Vieilles Vignes 2014, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise noire, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés. Le 2013, aux arômes de framboise mûre et de cannelle, est riche et séduisant, aux tanins fondus. Il y a aussi son Juliénas 2013, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, aux tanins enrobés, tout en bouche, et le Beaujolais-Villages, qui a des senteurs de groseille et de mûre.


Le Point du Jour
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 04 11 87
Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainechignard
Site personnel : www.domaine-chignard.fr

Michel et Sylvain TÊTE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. De père en fils depuis quatre générations. Le domaine 17 ha au total s'étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5ha en plus en Chénas et 1,5ha en plus en Moulin-à-Vent avec l’arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.  Aujourd’hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de vinification au côté de son père, création de la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C’est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s’adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir. Ils peuvent être fiers de leur Juliénas cuvée Prestige 2016, sol argilo-siliceux, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d’évolution, très typé.  Le Juliénas Tête de Cuvée 2015, où dominent les fruits cuits et la violette, tout en structure, mêle finesse et charpente, de bouche puissante, de garde comme en atteste le 2012, aux notes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé et très savoureux. Excellent Juliénas 2016, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fruits à noyau, épicé, est puissant et savoureux. Le Saint-Amour Capitans 2017, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d’épices, est charmeur et bien classique, quand le Saint-Amour L’Exception 2015, coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche. Goûtez le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2017, classique et parfumé, au nez caractéristique de poire fraîche, tilleul et d’amande, qui allie rondeur et nervosité, à déboucher aussi bien à l’apéritif que sur un bouquet de langoustines, le Beaujolais-Villages rosé 2016, tout en fruité, et le Beaujolais-Villages 2017, parfumé (fruits frais, humus...), qui développe ampleur et rondeur.

Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnards
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62 et 06 07 41 61 24
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site personnel : www.micheltete.com

CEDRIC CHIGNARD


Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 8 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime, et élève un grand Fleurie comme on devrait en voir plus souvent, c’est-à-dire un vin où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle. Les vendanges sont manuelles, la vinification traditionnelle par grappes entières, et l’élevage se fait en cuves, en foudres ou en fûts. Superbe Fleurie Les Moriers 2015, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il plonge ses racines, aux connotations caractéristiques de fruits rouges frais, de violette et d’humus, ample, possédant un réel potentiel d’évolution. Le 2014 est un vin dense, complexe, de belle charpente, de bouche charnue, où dominent des notes de cassis et de prune. Le 2013, de belle couleur grenat, intense, est corsé, velouté, très parfumé, avec des connotations de sous-bois et de mûre, à savourer sur un carré de porc à l'ancienne ou des aiguillettes de bœuf braisées. Le 2012, où dominent les fruits mûrs et la violette, très typé, mêle finesse et charpente, de bouche puissante, d’excellente évolution. Remarquable Fleurie cuvée Spéciale Vieilles Vignes 2014, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise noire, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés. Séduisant 2013, parfumé (griotte, mûre), finement épicé, tout en arômes, de robe brillante, aux tanins fermes mais ronds, d’une bonne harmonie. Excellent 2012, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, toujours très typé.

Cédric Chignard
Le Point du Jour
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 04 11 87
Télécopie :04 74 69 81 97
Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
Site : domainechignard


> Nos dégustations de la semaine

Michel et Sylvain TÊTE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. De père en fils depuis quatre générations.
Le domaine 17 ha au total s'étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5 ha en plus en Chénas et 1,5 ha en plus en Moulin-à-Vent avec l?arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l?exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief. 
Aujourd?hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de Vinification au côté de son père, création de la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C?est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s?adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir.
Ils peuvent être fiers de leur Julíénas cuvée Prestige 2016, sol argilo-siliceux, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d?évolution, très typé (11 €). 
Le Juliénas Tête de Cuvé́e 2015, où dominent les fruits cuits et la violette, tout en structure, mêle finesse et charpente, de bouche puissante, de garde comme en atteste le 2012, aux notes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé et très savoureux. Excellent Juliénas 2016, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fruits à noyau, épicé, bien puissant et savoureux.
Le Saint-Amour Capitans 2017, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d?épices, est charmeur et classique (10,50 €), quand le Saint-Amour L?Exception 2015, coloré́ et parfumé (mûre, griotte et violette), est puissant au nez comme en bouche.
Goûtez le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2017, classique et parfumé, au nez caractéristique de poire fraîche, tilleul et d?amande, qui allie rondeur et nervosité, à déboucher aussi bien à l?apéritif que sur un bouquet de langoustines (7,20 €). Le Beaujolais-Villages rosé 2016, est tout en fruité, comme le Beaujolais-Villages 2017, parfumé (fruits frais, humus...), offrant ampleur et rondeur (6,50
€).
Deux nouvelles appellations proposées : le Moulin-à-Vent Les Deschanes 2017, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), de bouche bien corsée, avec des nuances de groseille et de prune, de garde (11 €), et le Chenas Les Grands Gandelins 2017, un vin de couleur profonde, typé, de bouche charnue, au nez de cassis avec des notes de violette et d?épices au palais (9,90 €)

Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnards
69840 Juliénas
Tél. : 04 74 04 41 62 et 06 07 41 61 24
Email : domaine@micheltete.com
www.vinsdusiecle.com/micheltete
www.micheltete.com


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Incontestablement au sommet. C?est une histoire qui a débuté il y a maintenant plus de quatre siècles, époque à laquelle la famille Dubœuf produisait déjà du vin dans le Mâconnais. Georges est très jeune lorsque son oncle et son frère lui transmettent leur passion pour le vin et ses secrets d?élaboration.
A peine âgé de 18 ans il abandonne ses études pour s?occuper du domaine familial avec son frère. Avec le dynamisme qui le caractérise, Georges crée en septembre 1964 Les Vins Georges Dubœuf. Date historique puisque c?est le début de son activité de négoce. Il révolutionne les pratiques de l?époque en appliquant les méthodes traditionnelles de ses ancêtres : respect de l?origine et du travail du vigneron, sélection et suivi rigoureux de l?évolution des Vins lors des mises en bouteilles et avant tout, recherche d?une grande qualité, conditions et hygiène quasi clinique de la mise en bouteille ? défi qu?il prend plaisir à relever chaque année.
Parcourant le monde pour faire connaître les Vins des vignerons qu?il sélectionne, il devient, de fait, l?ambassadeur de la région. Reconnaissables à leurs étiquettes originales, les Vins de Georges rencontrent un franc succès à l?international. C?est le début d?une aventure à l?échelle mondiale qui se confirme dans les années 1980 avec l?arrivée du Beaujolais en Amérique du Nord, en Australie puis au Japon.
Dans le prolongement de la tradition familiale, Georges et son épouse Rolande sont rejoints par leur fils Franck. En 1993, Georges ouvre le premier parc dédié à la vigne et au vin : Le Hameau du Vin, tenu aujourd?hui par l?épouse de Franck, Anne.
Aujourd?hui alors que l?entreprise Les Vins Georges Dubœuf est toujours gérée par Georges et Franck, c?est la génération suivante, représentée par le petit-fils Adrien, qui rejoint l?aventure familiale.
Remarquable Morgon Domaine de Javernière 2016, médaille d?or Concours International du Gamay, un joli vin au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins amples mais fondus, bien persistant en finale, de très bonne bouche (9,53 €). Le Juliénas Château des Capitans 2016, aux notes de sous-bois et de mûre, allie charpente et souplesse, a des tanins soyeux, un vin corsé et très parfumé, qui poursuit son évolution, parfait aujourd?hui, par exemple, sur un foie de veau au chou ou une côte de veau aux morilles (9,66 €). On se fait donc vraiment plaisir avec leur Fleurie Domaine de 4 Vents 2016, parfumé (griotte, mûre), finement épicé, corsé, un vin tout en arômes, de robe brillante, aux tanins fermes mais ronds, d?une bonne harmonie (8,90 €). Nous vous conseillons aussi le Moulin-à-Vent Domaine de la Vigne Romaine 2016, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d?humus et de réglisse, d?une structure soutenue et bien charnue, d?une finale complexe et d?excellente évolution (10,08 €). Découvrez leur Brouilly Domaine de Lafayette 2016, médaille d?or Grands Vins du Beaujolais, c?est une réussite, de couleur brillante, équilibré, parfumé, au nez de cassis et d?épices, un vin opulent aux tanins soyeux (9,70 €).
Le Saint-Amour 2016, qui a reçu également une médaille d?or au même concours, où se mêlent la fraise des bois et le cassis, ample et souple, est un vin bien équilibré, tout en arômes, tout en souplesse (9,81€). Le Chiroubles Domaine des Pontheux 2016, de robe rubis profonde, de couleur soutenue, de bouche corsée et puissante, est un vin de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d'épices, bien structuré.
Savoureux Régnié 2016, associant charpente et distinction, est un vin parfumé, chaleureux, où s'entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, un vin bien typé. Très joli Mâcon-Villages Domaine les Chenevières 2015, qui sent bon son Chardonnay, de belle robe dorée, tout en structure et parfums, avec un nez de petits fruits frais, un vin ample et persistant, de bouche savoureuse avec des petites notes de pêche jaune et de lis.
Il y a évidemment le Beaujolais Sélection G. Dubœuf, aux notes de violette et de sous-bois, régulièrement réussi comme le Beaujolais Village 2017, et ce Moulin à Vent Sélection G. Dubœuf 2015, un vin de bouche puissante mais fine, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d?épices, charnu et bien classique. Le Beaujolais Primeur de la maison est toujours une référence.
Anne Dubœuf, qui dirige le Hameau, est toujours à la recherche de nouveautés pour faire découvrir la beauté du Beaujolais au plus grand nombre (www.hameauduvin.com). 
Un site unique en Europe. Des collections exceptionnelles (maquettes, outils, musée?) et des scénographies dédiées au vin et à son univers (cinéma en 3D, personnages en cire, décors automatisés, jeux interactifs pour les enfants?). Par exemple, avec CinéUp, le parc d?attraction s?est doté d?un argument de choc pour convaincre ses visiteurs. A bord de nacelles animées, les spectateurs sont emmenés à travers les paysages du Beaujolais-Mâconnais en compagnie des deux abeilles, désormais célèbres, du Hameau Dubœuf.
Bienvenue au royaume des saveurs et des arômes : tous les arômes, parfums et saveurs des crus du Beaujolais sont à l?honneur dans ce jardin où le visiteur découvre six petits jardins à thème: Clos Fleuri, Clos Végétal, Clos Boisé, Clos des fruits à Coques... Un parcours à travers les vignes débouche sur l?Espace Roses aux mille senteurs. Centre de séminaire, boutique, restauration?
Il y a cette gare du vin : des origines de la mythique ligne Paris-Lyon-Marseille jusqu?au plus récent des TGV, ce voyage explique le trajet du vin en chemin de fer. Pièce maîtresse, un authentique wagon impérial offert à Napoléon III par la Compagnie du Nord.

Georges et Franck Duboeuf
208, rue de Lancié
71570 Romanèche-Thorins
Tél. : 03 85 35 34 20
Email : message@duboeuf.com
www.duboeuf.com


Château BONNET


Un domaine viticole fondé, en 1630, par le Sieur Claude Bonnet, Échevin à la ville de Mâcon. En 1973, Pierre Perrachon fait l?acquisition du Château et des vignes attenantes. C?est aujourd?hui son fils, Pierre-Yves, qui dirige le domaine de 22 ha, aidé de son épouse Marie-Luce et de l?une de leur fille Charlotte.
Vous allez apprécier leur Chénas 2015, de très jolie teinte grenat, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d?humus, classique, un vin qui associe couleur et matière (9 €), quand le Chénas Confidence de L?Échevin 2013, complet et ample, structuré, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, poursuit une très bonne évolution (14,50 €).
Le Moulin à Vent 2014, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d?humus, de bouche intense et dominé par le pruneau confit, est un vin équilibré, riche, de bonne garde (10,40 €), quant le Juliénas 2014, est harmonieux, avec ces nuances de framboise, de fraise des bois et de pivoine, un vin de couleur profonde (9 €).

Pierre-Yves Perrachon
Les Paquelets
71570 La Chapelle-de-Guinchay
Tél. : 03 85 36 70 41
Fax : 03 85 36 77 27
Email : pierre-yves@chateau-bonnet.fr
www.chateau-bonnet.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017

 



Domaine MORTET Père et Fils


Domaine CRÊT des GARANCHES


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Domaine Bel Avenir


Château de PIZAY


Château d'EMERINGES


Cédric CHIGNARD


Domaine Émile CHEYSSON


Domaine BRISSON


Domaine de la COMBE AU LOUP


Domaine Anthony CHARVET


Domaine METRAT & Fils


Michel et Sylvain TÊTE



DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE CRET DES GARANCHES


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHAMPAGNE GOSSET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales